Actualités

Aurora films
Si c'était de l'amour de Patric Chiha remporte le Teddy Award pour meilleur documentaire…
Aurora films
On félicite SOUVENIR INOUBLIABLE D'UN AMI pour le prix du jury au festival d'Hiroshima…
Aurora films
SOUVENIR INOUBLIABLE D'UN AMI a obtenu la Mention Spéciale du Jury au festival de…
Aurora films
Amis Rennais, SOUVENIR INOUBLIABLE D'UN AMI a été sélectionné au festival Travelling…


Wissam CHARAF

Biographie

Né à Beyrouth en 1973, Wissam Charaf est réalisateur, cameraman et journaliste. Installé à Paris depuis 1998, il collabore en tant que monteur et cameraman de reportage indépendant avec la chaine franco-allemande ARTE. Il a, depuis, couvert diverses zones de conflit comme le Liban, le Proche-Orient, l’Afghanistan, Haïti, le Darfour ou la Corée du Nord. Il a collaboré aux émissions : ARTE Info, ARTE Reportages, Tracks, Metropolis, Envoyé spécial.

Il a été assistant réalisateur sur des clips d’Henri-Jean Debon, des films de Danielle Arbid, comme Frontières en 2002, avant d’écrire et de réaliser son premier court, Hizz Ya Wizz (2004), présenté à Montpellier. En 2007, il réalise un nouveau film court, L’Armée des fourmis, sélectionné au festival de Locarno et Prix du Jury au Festival de Lunel.

En 2012, il a réalisé It's all in Lebanon, son premier documentaire, sur le mélange "pop et propagande" qui anime le Liban depuis la fin de la guerre civile. Le film a été sélectionné dans plusieurs festivals internationaux et a remporté le Tanit de Bronze au festival de Carthage.

En 2016 il réalise son premier long métrage Tombé du ciel qui aura sa première à Cannes dans la section Acid avant d être sélectionnés dans de festivals prestigieux tels que San Francisco Film festival, Warsaw film festival ou encore Torino Film Festival. La même année Wissam réalise le court-métrage Après qui remporte le prix de la Presse et le prix Bande à part à Côté court Pantin ainsi que le prix Ciné+ au Festival de Brive.

Il revient en 2018 avec son nouveau court-métrage, Souvenir Inoubliable d'un Ami, qui connait un certain succès en festivals : Côté Court où il gagne le prix du GNCR, Clermont-Ferrand où il obtient une mention spéciale, Hiroshima où il remporte le prix du jury...